MENU

MENU

ÉTANG DE MONT

Historique

 

En 1967, un entrepreneur, natif de Beaulon, M. Alain de Monspey décide de réaliser un audacieux ouvrage : l’Etang de Mont. Une telle retenue artificielle, difficile de nos jours, engendra l’édification d’une digue qui permet de retenir l’eau qui s’écoule naturellement. A Mont, la retenue est celle d’un cours d’eau, l’Engièvre.

En quelques chiffres, il a fallu modeler 30 000 m3 de terre, pour un ouvrage de 200 m de long, de 6 m de hauteur, et réaliser un plan d’eau couvrant 18 ha, 1200 m de long et contenant 375 000 m3 d’eau. La réalisation de ces travaux et des démarches administratives d’autorisation nécessiteront 2 ans de travail !

 

Très vite, il décide d’entreprendre un autre chantier encore plus audacieux : l’étang de Bouxier (1971). En quelques chiffres, la digue a nécessité le modelage de 45 000 m3 de terre pour un ouvrage encore plus long : 450 m, pour un plan d’eau encore plus grand : 28 ha, pour un volume d’eau encore plus important : 450 000 m3.

Autant la pratique de la pisciculture est assez aisée à Mont du fait de l’importance du bassin versant (31 500 ha), et de la facilité de remplissage de d’étang (10 jours). C’est la raison pour laquelle les équipements de collectes et de stockage du poisson sont exemplaires et en parfait état.

 

Autant le basin versant de l’étang de Bouxier est assez faible (270 ha). Ceci compromet alors la pratique de la pisciculture qui nécessite une vidange complète pour la récolte. Aussi, ancien et nouveau propriétaires ont décidés de longue date de développer un site de croissement de carpes que nous mettons aujourd’hui à la disposition des carpistes et de leur passion. Pour l'élaboration de ces travaux, Alain de Monspey fit l'acquisition d'un bulldozer et d'un scraper. Il embauchât un conducteur d'engin, spécialiste des travaux de terrassement à destination hydraulique, régulièrement en charge de travaux dans les marais salant de Camargue.

 

La réputation de ces travaux fut telle qu'ils furent sollicité pour la construction de plus de 150 plans d'eau dans les environs et dans les années qui suivirent (dont certains à Beaulon et Chevagnes). Aujourd'hui nous bénéficions de 2 extraordinaires biotopes autours desquels la vie naturelle et sauvage vous séduira, comme elle m'a séduite depuis mon enfance où j'allais pêcher le gardon comme beaucoup de voisins.

 

40 ans plus tard, j'ai souhaité faire profiter de ce cadre aux allures de parenthèse enchantée et d'un cheptel puissant : ce n'est pas l'abondance, mais l'excellence qui est la richesse …

 

 

Qui sommes-nous ?

 

Bonjour,

 

Je m'appelle Evrard de Monspey et je suis spécialisé dans l'organisation d'événements d'entreprises depuis 25 ans au travers de ma société REACTANCE. Voir : www.reactance.fr Plus récemment, je me suis aussi spécialisé dans le développement de destinations touristiques et plus précisément de parcours de pêche.

 

Depuis toujours, je suis amoureux du boccage bourbonnais ou se trouvent le Domaine de Bouxier et l'Etang de Mont. Ces 2 plans d'eau sont les terrains de jeux de mon enfance. Ce qui en explique aussi mon attachement.

Ils ont été créés par mon Oncle Alain de Monspey dans les années 70 (voir rubrique historique) qui a souhaité me les céder "pour en faire quelque chose". Qu'il en soit remercié ! J'ai donc réfléchi, consulté, observé, visité … et me suis entouré de toute sorte de compétences complémentaires, pour finir par faire émerger l'idée de créer des parcours de pêche à la carpe.

 

Rappelons, pour les lecteurs non-carpistes, que, ce qui caractérise cette pêche, c'est le principe du no-kill (le poisson est remis à l'eau après la capture, il n'y a pas de prélèvement, et donc un renouvellement partielle d'environ 5% par an). Le pêcheur est en quête de trophée : les minimum se situe à partir de 10 kg, le record se place à partir de 20 kg, le miracle est au-delà de 30 kg … Cette pêche est aussi caractérisée par le fait que les pêcheurs pêchent de nuit, pour cela ils bivouaquent, comme ils bivouaquent ils restent plusieurs jours, et comme ils restent plusieurs jours, ils peuvent venir de loin.

 

C'est exactement comme le tout à chacun qui part aux sports d'hiver, à la mer, à la montagne ou en gîte à la campagne pour une semaine : il n'hésite pas à faire 400 km, 600 km ou plus pour ses vacances en familles ou entre amis.

 

Elaborer un tel projet a d'abord été possible grâce aux conseils réguliers d'amis carpistes, mais aussi de pêcheurs de carnassier, de pisciculteurs, d'exploitants d'étangs, d'experts hydrauliques, de journalistes, d'animateurs de réseaux de plans d'eau, mais aussi de financiers, de banquiers, d'experts comptable, d'assureurs, de géomètre, d'hommes de marketing, de web master et autres spécialistes du tourisme, etc …

 

Puis, nous nous sommes remonté les manches et nous avons défriché, broyé, terrassé, dessouché, aménagé, installé, restauré, fabriqué toutes sortes d'aménagements permettant d'accueillir les pêcheurs. Simultanément, nous avons raconté, rédigé, présenté, photographié, imprimé, édité, publié, de sorte à communiquer, informer et faire savoir. Un travail de titan !

 

Enfin, nous avons rencontré les pêcheurs dans des salons et nous les avons finalement reçu en nombre : nous avons ouvert Bouxier en 2008, et nous ouvrons Mont en 2010. Tout a été fait selon les attentes formulées par les carpistes et observées auprès d'eux. Alors, aujourd'hui mon regard se polarise sur la lecture du questionnaire de satisfaction dans lequel vous êtes invité à vous lâcher avant de repartir … !

 

Bonne pêche. Hallieutiquement vôtre.

 

Evrard de Monspey

 

LES POSTES

 

Le plan d'eau est particulièrement long : 1,2 km et et d’une belle largeur (moyenne 200 m). Tous les postes se situent du même côté : les pêcheurs ne se gênent pas. Chaque poste de pêche est réellement distant des autres d'une centaine de mètre : cela assure proximité, convivialité et tranquillité. Les postes ont été soigneusement terrassés : une demi lune de terre enherbée (15m x 8m) assure une immédiate profondeur et une qualité d'épuisage, confortable pour le pêcheur et sécurisante pour le poisson. Le confort du pêcheur est complété d'une tente meublée, spacieuse, posée sur une terrasse, au sec

 

LES POSTES EN IMAGE

poste 1

poste 2

poste 3

poste 4

poste 5

poste 6

poste 7

poste 8

poste 9

DIVERS PHOTOS

LES POISSONS DE L’ÉTANG DE MONT

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

ETANG DE MONT

Domaine de VACHEROT

03230 Beaulon

 

 

POINT GPS

Latitude : 46.597326

Longitude : 3.656387

Il est situé sur la commune de Beaulon dans l’Allier (Bourbonnais)

 

Depuis la commune de Chevagnes :

 

- au rond point : prendre la direction de Dompierre / Chalon sur la D779

- à 300 m, prendre la direction de Beaulon sur la D298.

- à 7 km, après le hameau « les Communes » prendre la route de droite indiquée « Etang de Mont »

- à 1 km : entrée, indiqué « Etang de Mont »

 

Depuis la commune de Beaulon :

 

- au rond point, prendre la direction de Chevagnes sur la D779

- à 1,5 km, avant le hameau « les Communes » prendre la route de gauche indiquée « Etang de Mont »

- à 1 km : entrée , indiqué « Etang de Mont »

 

On ne peut pas à la fois avoir un lieu particulièrement calme et un site facile à trouver !

 

Calculez votre itinéraire avec Viamichelin

 

SITE INTERNET DE L’ÉTANG DE MONT