MENU

MENU

LE LUPIN

Nom latin : Lupinus albus (lupin blanc) Lupinus luteus (lupin jaune)

Nom anglais : Lupin

Qualités nutritives :

 

Le lupin est un trésor de protéines. En plus, il est biologique. Sa teneur en protéines est d’environ 35%. Le taux de protéines est de 35% environ pour le lupin blanc et de 40% pour le lupin jaune. Le lupin fait concurrence au soja car riche en hydrate de carbone (d’ailleurs à une époque, il était interdit en agriculture car il fallait acheter le soja américain !). Pour ceux qui fabriquent des bouillettes, la farine de lupin peut être une bonne alternative à la farine de soja. Le lupin jaune, légèrement plus gros, est moins amer que le lupin blanc. Le lupin est une graine amère car elle contient 1 à 2% d’alcaloïdes. Les anciens, pour éliminer cette amertume, cuisaient les graines dans l’eau et les rinçaient à l’eau tiède. L’eau de rinçage servait d’insecticide. Comme dit en partie historique, sa richesse en matières azotées lui permet de se dégrader facilement sur le fond. Ainsi, pas de risque de pourrir le coup comme avec des cacahuètes ou autres. Son taux de matière grasse est de l’ordre de 10% environ. Globalement, la valeur nutritive du lupin est supérieure à celle du maïs. Riche en minéraux comme le calcium et en acides aminés comme la lysine. Autre atout, le lupin germe plutôt bien. Comme toutes les légumineuses, elle peut être associée à une céréalière de votre choix. De plus, les poissons chats ne semblent pas apprécier cette graine ce qui n’est pas négligeable dans certaines conditions de pêche.

Histoire et description :

 

Cette graine est aplatie, ronde et de couleur crème. Le lupin appartient à la famille des légumineuses. Il est issu d’une plante fourragère et ornementale qui est vivace. Ses fleurs en grappe peuvent mesurer jusqu’à 1m50. Aux fleurs succèdent des fruits qui sont des gousses contenant des graines (comme le haricot). Sa floraison est spectaculaire. Plusieurs espèces de lupin existent : le lupin blanc, le lupin jaune, le lupin bleu, le lupin changeant et le lupin des jardins. Pour la pêche deux espèces nous intéressent : le lupin blanc et le lupin jaune. Chez nous, le lupin blanc est le plus cultivé. Le lupin jaune est quant à lui cultivé en Europe Centrale. Le lupin est cité dans les textes romains remontant à 3 siècles avant Jésus Christ en tant qu’aliment pour la consommation humaine. On retrouva également des graines dans les pyramides égyptiennes ainsi que dans des vestiges Maya. Au moyen âge, les lupins blancs et jaunes étaient toujours cultivés pour l’alimentation et comme engrais vert car riche en matières azotées. Aujourd’hui, les graines de lupin blanc sont consommées en apéritif en Italie et en Afrique du Nord.

 

 

Eschage :

 

Toutes les présentations sont possibles. Sa peau coriace lui permet de bien résister sur le cheveu.

 

Trucs et astuces :

 

Cette graine se colore très bien alors pour ceux qui veulent teinter leur graine plutôt que leurs cheveux toutes les couleurs sont possibles (« parce qu’elle le vaut bien »).