MENU

MENU

LE MAÏS

Nom latin : Zea mays

Nom anglais : Corn

Qualités nutritives :

 

Cette graine ancestrale n’est plus à présenter. Elle prend et prendra des carpes à tout jamais pour peu d’argent.

 

Le maïs est riche en amidon (70%) et en hydrate de carbone ce qui est un atout en pleine période alimentaire où un gain d’énergie est nécessaire.

 

Son taux de protéines est en revanche faible (de l’ordre de 4% environ). Au contact de l’eau, le maïs libère de la niacine. Il est en revanche pauvre en lysine. Il est intéressant de coupler le maïs avec une légumineuse. Le maïs contient de la vitamine A et E.

 

Histoire et description :

 

Son origine se situe au Mexique où il constituait l’alimentation de base. En plus de cela, le maïs était divinisé par les civilisations américaines.

 

Le maïs était symbolique puisqu’il représentait le soleil, le monde et l’homme.

 

Introduit en Europe au 16ème siècle, il est aujourd’hui cultivé comme céréale. Il est même la première céréale mondiale devant le blé et le riz.

 

Le maïs appartient à la famille des graminées.

 

Préparation :

 

Un temps de trempage de 48h est parfait. Ceci permettra de réduire le temps de cuisson à son minimum (30 min environ) même s’il est effectivement possible de le faire cuire directement (temps de cuisson augmenté dans ce cas).

 

Pour avoir des grains résistants aux nuisibles, il est possible de réduire le temps de cuisson à 20min. Il est possible de rajouter du sucre à l’eau de trempage à raison de 200gr par kilo et de faire cuire l’ensemble.

 

Sinon pour ceux qui veulent se démarquer des autres pêcheurs, il est tout à fait possible de le colorer, le parfumer ou les deux à la fois. Ces procédés peuvent être faits après cuisson. Les sirops du commerce sont pour cela géniaux.

 

Eschage :

 

Toutes les présentations sont possibles (à fond-flottantes-équilibrée). De plus, avec le maïs, il est facile de jouer sur la grosseur de l’eshage proposée (et ainsi varier la grosseur/masse de l’hameçon). C’est une graine facile à utiliser.

 

 

Trucs et astuces :

 

Le maïs concassé cuit est à essayer en amorçage notamment combiné avec des farines. Le maïs doux acheté en boîte n’est surtout pas à exclure car bien utilisé c’est une arme redoutable.